Les tricots de l’hiver

Ça y est, il semblerait que le printemps s’installe petit à petit, on range les manteaux, les écharpes, les bonnets, les gants.

Dommage, j’aime bien l’hiver et être emmitouflée dans la laine, la polaire et autres matières chaudes. Regarder le feu qui crépite avec une tasse de thé bien chaud dans les mains. Observer mon tout petit (Ok, 19 mois maintenant) regarder la neige tomber, y faire ses premiers pas dedans, et pleurer parce que ça lui fait peur. Jouer avec le grand à courir dans cette même neige et rire aux éclats lorsque la boule qu’il a confectionné m’atteint enfin.

Le printemps, c’est beau, signe de renaissance. On commence à revoir les gens qui se sont terrés dans leurs antres durant des mois. On peut redescendre dans le jardin. Les cerisiers fleurissent dans toute leur splendeur, les magnolias aussi. Enfin, c’est cool tout ça sauf que tu sais jamais comment t’habiller, et ça, ça me gonfle.

Bref, je ne suis pas là pour parler que de lui, mais pour vous montrer tous les tricots et crochets que j’ai réalisé cet hiver et pour lesquels je n’ai pas fait d’article par fainéantise, je l’avoue!

A bientôt, enfin, j’espère me motiver à prendre des photos de mes réalisations quoi…

Bisettes!

 

 

Le tapis au crochet, mini tuto

Ahhh, un tapis au crochet… Vous vous souvenez? En Juillet, j’avais participé à un défi lancé par les Chouette Kit visant à apprendre en quatre semaines le crochet.

Après ça, j’ai crocheté des snoods, bonnets, corbeilles. Et surtout, je me suis lancé un autre défi, quelque chose dont je rêvais depuis belle lurette, à savoir réaliser un tapis au crochet de mes propres mains. Oui, un truc de longue haleine quand même.

Le cahier des charges :

Je voudrais un tapis qui soit :

  1. Rond
  2. Coloré
  3. Qui tienne bien face aux aléas de la vie car il ira dans la chambre de Bébé
  4. Grand (et là, je me dis : mais dans quoi tu te lances?)
  5. Avec de jolis motifs (ben oui, autant me lancer dans un véritable challenge non?)
  6. ne pas oublier que tu as un chat qui adoooooore les tapis.

Un tapis au crochet, c’est bien, mais comment?

J’ai pas mal réfléchi à la manière de procéder, fait de recherches sur internet, vu des tapis tressés, des tapis crochetés avec du trapilho, de la grosse laine. Je vois plein de choses en fait, mais pas ce que j’ai dans ma tête… J’ai en tête les motifs des Incas, ceux qu’on voit du ciel. Mais en même temps, je me rappelle que je ne sais crocheter que depuis peu. Un p’tit crobar?

J’ai envie de quelque chose qui irradie, de soleil, de rayonnement, mais en même temps de recentrage.

Étape 1 :

Tout d’abord, trouver le fil. Je ne voulais pas crocheter en lui même un gros fil pour ne pas avoir quelque chose de trop épais qui pourrait me faire chuter tellement je suis maladroite. Je suis donc allée au Temple de la laine vers chez moi : la Grange à Laine.

J’y ai trouvé un fil Katia X- treme qui se tricote avec des aiguilles 20, ainsi qu’un fil de coton satiné de couleur changeante. J’ai pris le fil de coton et je l’ai crocheté autour du plus gros en maille serrée tout en réalisant des augmentations au fur et à mesure.

Étape 2 :

J’ai ensuite enroulé le gros fil autour du cercle que j’avais crocheté (je me suis installée sur la grande table du salon), puis je l’ai fixé avec du scotch léger qui s’enlève facilement. J’ai alors pu dessiner mes premiers motifs en maille chaînette. Ça a été fastidieux pour la simple raison qu’il me fallait maintenir le gros fil bien en place. Une fois les dessins exécutés j’ai réaliser un autre cercle de plusieurs rangs en maille serrée. Le tout sans oublier d’augmenter régulièrement.

Étape 3 :

Dernières étapes et pas las plus simples, j’ai enroulé à nouveau le gros fil autour du précédent cercle crocheté. Et là, j’ai réalisé des coutures intérieures qui partent du centre du tapis jusqu’à l’extérieur. Il y en a 18. Puis à nouveau j’ai crocheté les motifs en maille chaînette. De nouveau installée sur ma table. Mais c’était rigolo car le tapis était plus grand que le diamètre de celle-ci alors fallait bien maintenir à chaque fois.

Étape 4 :

J’ai terminé par une rangée de mailles serrées, puis j’ai thermocollé le tout sur l’envers, avec un thermocollant très épais qui fera aussi office d’anti-dérapant.

J’ai adoré la réaction de mon fils lorsqu’il l’a vu dans sa chambre le soir en rentrant  : Wouahuuuuuu! Et ils s’est allongé dessus et l’a caressé longuement.

Réaliser ce tapis au crochet s’est révélé être pour moi de la méditation. j’y ai pris un réel plaisir. Je suis très fière de moi, d’être allée au bout des choses. Cela m’aura pris 19h30. Mais voilà, je l’ai fait. J’allais oublier, il mesure 1,10m de diamètre.

A très bientôt.

S.

 

Apprendre à crocheter en 4 semaines

Quoi? Apprendre à crocheter en 4 semaines?

Je me suis essayée il y a fort fort longtemps de maîtriser la technique du crochet. J’ai bien compris la chaînette, mais pour ce qui va après, rien…

Alors je me suis mise au tricot, mais à chaque fois que je m’y mets, j’ai très mal au poignet droit au bout d’un quart d’heure. Donc je ne tricote que des bonnets, écharpes, et gilets pour enfants. J’ai bien commencé un gilet pour moi, mais après avoir réalisé le dos et une partie d’un devant, j’ai abandonné. Trop mal. Et ce gilet, c’était il y a 6 ans!

Un challenge

Est-ce que vous connaissez les Chouette Kit? Ce site propose des kits où vous trouvez un peu de couture, beaucoup de laine et de projets au crochet et au tricot. J’aime beaucoup car leurs fournitures sont d’excellentes qualités. Ce sont des femmes qui sont à l’origine de cette boutique Française, et j’aime beaucoup le concept. Sur 3 ans, j’en ai acheté 3 et j’ai bien aimé. Il n’y a pas d’abonnement, ce sont des kits lancés au gré des saisons, des évènements. Seul hic, c’est que je ne pouvais réaliser le nounours au crochet ou la pieuvre ou d’autres petits projets. Et ce printemps, les créatrices de la boutique ont proposé ceci :

Image du site Chouette Kit

Elles ont ouvert un groupe sur Facebook, les inscriptions étaient à faire avant une date butoir, puis elles ont proposé des kits Starter à un prix hyper raisonnable et il n’y avait plus qu’à.

Un kit débutante

Image provenant du Site Chouette Kit

Le 19 juin, je recevais dans ma boîte au lettre le fameux kit en question avec dedans :

  • 4 pelotes de fil aux couleurs assorties, 48 m-50 g, 50 % laine vierge, 50 % acrylique, parfaitement adaptées aux débutantes
  • 1 crochet 6 mm (pour les projets qui demandent une maille bien dense)
  • 1 crochet 8 mm (pour les projets qui demandent une maille plus lâche)
  • 1 aiguille à laine
  • 2 marque-maille

ET

  • 4 enveloppes numérotées, à décacheter au fur et à mesure de l’avancée, du challenge contenant :
    • 5 tutoriels détaillés en pas à pas pour la réalisation des points
    • 5 fiches projets adaptés aux débutantes
    • les accessoires nécessaires à la réalisation du projet si besoin

Puis un mail m’annonçant que c’était parti! Cette année c’était décidé, je saurais crocheter.

Oh punaise, je crochète!

Franchement, c’était une superbe expérience. Le groupe dédié sur Facebook, était un super système d’échanges avec les autres personnes qui apprenaient. nous posions des questions et les créatrices nous répondaient super vite. Beaucoup de tutos vidéos étaient postés en ligne, c’était tout simplement hyper ludique! J’ai vraiment accroché, et voici ce que j’ai pu réaliser en quatre semaines :

J’étais très fière de moi. Je maîtrise donc maintenant : la chaînette, la maille serrée, la bride, le granny. Trop cool.

Je suis maintenant devenue assez addict, je l’avoue. Je trouve que crocheter se rapproche assez de la méditation pour tout dire… et ça me fait un bien fou!

image du site Chouette kit

A très bientôt pour de nouvelles aventures au crochet.

S.

S’il y en a que ça intéresse, le prochain départ est le 20 novembre 2017.