Prendre un nouveau départ.

Un nouveau départ? Au travail, je m’écroule. je me sens comme le sable contenu dans le sablier et qu’on vient de retourner d’un seul coup. Tout se vide, tout s’écroule. Le noir, le vide. Puis surgissent les larmes, intenses, lourdes de sens. Je ne peux plus. Cela va contre mes valeurs profondes. Je ne sais plus ce qu’on attend de moi. Je ne comprends plus. Acharnement, harcèlement, destruction même d’un individu. Je suis lasse. Je suis triste.

J’essaie encore deux jours d’y aller. Je n’arrive plus à me concentrer. Je n’arrive plus à dessiner? Le verdict tombe : un burn-out madame. C’est aussi simple que ça. Je n’arrive plus à rien, ni penser correctement, ni coudre, ni me projeter. Je suis K.O. Tel un boxeur venant de recevoir le dernier coup. Je suis telle la terre après le passage de l’ouragan. J’ai peur. Je ne sors plus de chez moi. Je ne veux plus voir le monde.

Il faut que je me reconstruise, que j’imagine un autre avenir. Être moi, m’autoriser à avoir des rêves.

Voilà la seule chose que j’ai réussi à coudre pour le moment, et c’est suite à une excellente idée de Séléné.

Jupe P'tite Mama

 

A très bientôt.