Brume bicolore et en t-shirts recyclés

C’est l’histoire de deux t-shirts que Monsieur m’avait donné en faisant du tri dans son armoire. Est-ce qu’ils m’intéressaient? Bien sûr! Pour faire quoi avec? Je verrais, patience.

Une année plus tard, j’ai trouvé :

T-shirts et patron de Brume

Au départ, je n’ai sorti qu’un t-shirt gris car le jersey était en coton, assez épais, et que cette couleur va avec à peu près tout. Je me suis enroulée dedans, et me suis naïvement dit ceci : « Oh! Fastoche, je vais réussir à découper toutes les pièces dedans. « Que nenni! Me voilà en train de jouer au casse-tête chinois pour essayer de placer tous les morceaux de mon patron. Autant dire que c’était mission impossible. J’adore comme parfois je peux imaginer que les choses soient très simple. En fait souvent, tout me paraît simple. Genre : « Ah? Fixer un truc de 100 kg? Facile, une vis par ci, une par là. Hop hop hop le tour est joué. Quoi? Des murs en placo. hu hu hu?  » Bref.

Je suis donc allée fouiller dans ma malle à vêtements à recycler, et j’ai fini par trouver mon bonheur. Un t-shirt noir assez épais lui aussi, et avec peu d’imprimés. Parce que Monsieur n’a presque que de ça. donc pour refaire des choses dedans, c’est toujours un tantinet compliqué.

J’ai pris le parti de découper les cotés et la ceinture dans le jersey noir, et le reste dans le gris. Cela pourrait faire un contraste assez sympathique en mettant les formes désirées en valeur mais aussi en camouflant, grâce au noir, ma culotte de cheval.

Une Brume graphique

Après avoir cousu toutes les pièces ensemble et en évitant tous les imprimés, je trouve qu’elle est très graphique et moderne. Les petits hauts noirs que j’ai vont parfaitement bien avec. Le fait d’avoir les découpes à l’arrière dans le tissu gris met en valeur mon postérieur callipyge.

Oui, je sens que je vais beaucoup la porter, et même avec des jolies baskets, elle devrait être superbe.

Un petit couac tout de même

Est-ce que vous le remarquez ce petit couac? Lorsque j’ai cousu ma jupe, je me suis rendue compte que j’avais des difficultés à maintenir le tissu droit. J’ai tout assemblé à la surjetteuse, et donc en général, je n’ai aucun souci à garder le cap. Mais là, c’était bizarre. Je me suis rendue compte après réflexion et en pliant le linge que tous les t-shirts de Monsieur « vrillaient ». C’est vraiment bizarre, je n’arrive jamais à les plier droit, il n’y a pas de couture de coté, ils sont faits d’un bloc. je ne sais pas si je me fais bien comprendre… De sorte que lorsque j’ai pris les pièces où il y a la pliure de tissu, je n’ai pas remarqué le détail tout de suite. Donc ma jupe part un peu de coté. Est-ce grave Docteur?

A bientôt!

S.

 

Informations pratiques :

Patron : Jupe Brume de Deer & Doe

Tissus : t-shirts de monsieur

Temps de réalisation : 1h30

 

 

Brume de Deer & Doe

Depuis Juillet que je n’avais rien cousu. Je n’y arrivais plus. Et ça fait tellement longtemps que je l’ai dans mes patrons cette petite Brume de Deer & Doe. J’ai longtemps hésité à me la coudre. Parce que j’ai du ventre, de la cellulite. et puis mince! Il faut que je m’assume. J’ai donc sorti mon jersey qui m’attendait pour une quatrième robe Arum, et finalement, je le voyais tellement bien pour cette jupe.

Le modèle Brume :

Je pense ne pas avoir trop besoin de décrire ce modèle tellement il a été cousu, mais quand même. Je vais vous dire ce qui m’a le plus attiré :

  1. C’est une jupe crayon, et j’aime tout particulièrement ce genre de jupe. Quand on est petite, je trouve que ça agrandi.
  2. Je trouve ces jupes ultra sexy.
  3. Le patron comporte des découpes mettant en valeur certaines parties du corps. Notamment le fessier. Et oui, j’ose le dire, j’aime le mien. Ce que je n’ai pas devant, ben je l’ai mis derrière! héhé, c’est toujours ce que je dis parce que j’ai une poitrine digne de la taille d’un œuf au plat, et avec ma dernière grossesse, j’ai encore perdu!! Fichtre!
  4. Ce patron est conçu pour coudre une jupe en jersey. Donc, ultra confortable quoi.

La réalisation :

Hyper simple, même si j’ai été à nouveau frappée par le syndrome de la pièce à l’envers. Mais je dirais que c’est devenu ma marque de fabrique. 🙂

Vous voyez sur la photo? Mon jersey étant quand même épais, nous voyons la cellulite, par contre, franchement, les fesses sont bien mises en valeur. Je la porterais néanmoins avec un panty gainant. Je pense que ça sera un peu plus classe quand même.

Les explications du livret sont extrêmement claires. C’est toujours très agréable de coudre un patron Deer & Doe.

J’aime beaucoup les découpes qui font un peu penser à un porte jarretelle.

Détails techniques :

Et vous alors? Brume ou pas du tout?

A très bientôt. Peut être pour vous montrer le tapis en crochet que je suis en train de réaliser pour N°2.