Double-fil? Vous parlez d’un concours?

vue du dessous de la réalisation du concours double-fil

Double-fil

Comme chaque année, Thread & Needles nous propose un concours de couture en automne. Une bonne occasion de se remettre en douceur à coudre après la rentrée toujours agitée, avec ses premières gastros, rhumes, bronchites tous droits venus de l’école.Cette année, le thème est Double-Fil. Le titre, quand tu le lis, tu te dis OMG (Oh My God), mais à quelle sauce allons-nous être mangé(e)s?

Le cahier des Charges

Introduction de la rédaction : « Ce que nous entendons par double-fil : fil tissé, tricoté, brodé, plié, feutré, matelassé, noué, crocheté, smocké, déchiré, tressé, teint, feutré … faites subir aux fils de votre ouvrage toutes les techniques imaginables (en tout cas, au moins 2 !) pour créer un vêtement ou une tenue unique ! »

  • Que ce soit un vêtement portable au quotidien
  • Que j’explique le cheminement de pensée qui m’a amenée à créer ce vêtement en particulier.
  • Expérimenter, créer, bref s’éclater.
  • Montrer le fil dans tous ses états.

Du jean, encore et toujours

Vous savez à présent que le jean est ma matière fétiche. Qui plus est, ce que j’adore par dessus tout, c’est le recycler à l’infini. J’aime en faire tout un tas de choses. Donc j’ai récemment demandé à tous ceux que je connais de ne surtout pas les jeter! Malheur à vous!

Eh bien, cette fois-ci encore, j’ai vu dans ce double-fil l’occasion de me lâcher d’essayer plusieurs techniques.

C’est parti!

Destructuration puis restructuration

Vue d'ensemble devant de la réalisation pour le concours double-fil

J’ai utilisé pour créer puis réaliser cette jupe longue pas moins de 4 jeans afin de pouvoir jouer avec l’endroit, le devant et les couleurs de la matière. Tous en tout cas sont légèrement stretch.

J’ai découpé, déchiré, pour faire apparaître la trame des tissus. J’ai gardé un haut intact pour partir sur une bonne base.  Puis, réassemblé les morceaux qu’il me restait pour faire un patchwork. Le morceau obtenu mesurait 1,40 m par 1,20 m avec que des bandes oblique. Je l’ai ensuite plié en triangle, coupé à la base, recoupé les triangles ainsi obtenus, et réassemblés. Quel bazar me direz vous hein? Eh bien oui, à un moment je me suis demandée où est-ce que j’allais avec tout ça. Tout simplement à la mise en forme de ces morceaux : une jupe longue en patchwork de jeans.

Le Mola ou Mor

Vue d'ensemble arrière de la réalisation pour le concours double-fil

Autrement appelé aussi la technique de l’appliqué inversé. Il est extrêmement intéressant afin d’utiliser les chutes de tissus restant d’autres créations.

Je vis souvent dans mon petit monde, peuplé d’êtres imaginaires, de lutins, de plantes en bourgeons qui lorsqu’elles produisent des fleurs donnent au monde leurs graines de bonheur. Un monde tout en arabesques. En ce moment d’ailleurs, ce monde est en train de parvenir à la réalité grâce au dessin notamment. 

Détail du Mola ou Mor utilisé pour le concours double-fil

J’ai réutilisé des poches de jeans pour en faire des sortes de pots d’où tomberaient des gouttes de pluie pour arroser mes fleurs imaginaires.

Le Yarn Couching

Comment décrirais-je cette technique? C’est un type de broderie où l’on utilise du fil plus ou moins épais que l’on brode avec un fil plus fin sur le tissus afin de créer des motifs qui viendront embellir vos créations. Je ne sais pas si je me suis faite comprendre…

Pour cela, j’ai dessiné des plantes tout en rondeurs dont certaines sont en bourgeons, que j’ai rempli au point lancé pour obtenir de jolis dégradés.

Détail du Yarn couching pour le concours double-fil

Pour conclure?

Trois techniques utilisées pour réaliser cette jupe longue

  • Le patchwork
  • Le Mola (ou Mor)
  • Le Yarn Couching
Détail des techniques utilisées pour le concours double-fil

Un vêtement portable au quotidien

Je l’ai en effet déjà lavée, portée, repassée. Et elle est d’un agréable que ce soit avec des talons, des bottes (c’est qu’il commence à faire froid). Je pensais qu’elle serait lourde avec tous ces morceaux de tissus, de fils… Eh bien pas du tout. J’en suis ravie.

Un vêtement entièrement fait de matières recyclées

Oui, je n’ai acheté aucune fourniture pour réaliser ce vêtement. Ce ne sont que des jeans récupérés, du tissu gardé de précédentes réalisations, du fil de mon projet du concours dernier, des fils moulinés que j’ai depuis au moins 10 ans et que j’ai ressortis. Mes aiguilles, ma machine, du temps, et surtout de l’imagination et du plaisir!

Et vous? Ce concours, il vous inspire quoi?